ALTAÏR LE NEZ DANS LES ETOILES

ALTAÏR LE NEZ DANS LES ETOILES

JOURNAL DE BORD

Journal de bord 18 décembre 2012

 

Après un passage des Pyrénées en voiture par le col du Somport, sans soucis et une nuit sur le ferry de Baléarias, retour à Port Pollença.

 

Il était temps, on ne se supportait plus à la maison. Les paperasses, l'ambiance de crise en France nous portait sur les nerfs. Je ne capte pas les nouvelles de France et c'est tant mieux.

 

C'est curieux, mais ici aussi les choses se sont aggravées depuis juin 2012, mais les Ibériques abordent les choses différemment, "apparemment" plus insouciants. Ici on dit plus facilement: "c'est la vie" 

 

Cela est peut être égoïste, mais pour l'instant rien ne m'importe que ma famille et mon bateau.

D'autant plus que depuis que ma mère nous à quitté, victime de "la bête dévorante" j'ai pris du gallon, comme je dis toujours, je suis le "prochain sur la liste", normal quant à 62 ans on n'a plus ses parents.

 

Pendant ce temps là, mes deux aînés ne perdaient pas leur temps pour me décerner le titre de grand père pour 2013. Il y a des moments où l'on prend des kilomètres comme cela, sans rien faire. J'attend de savoir à quoi je ressemblerais avec mes petits enfants dans les bras.

 En voila pour un, ROMEO 3 Kg 3 il est beau? non?

Maman à bien faillie être arrière comme sa mère et sa grand mère, mais à cette époque, on mourait encore "en bonne santé" autrement dit de vieillesse.   

 


 

Journal de bord 25 décembre / 1 janvier 2013

 

Les fêtes de fin d'année? tranquilles, on n'avait pas le coeur, tous les trois entre nous, dans notre intimité avec Altaïr.

 

 Janvier 2013 retour vers le futur



17/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres