ALTAÏR LE NEZ DANS LES ETOILES

ALTAÏR LE NEZ DANS LES ETOILES

ENFIN COUPER LES RACINES

 

 

Il fallait qu'on s'arrache, Altaïr avait presque pris racine sur le béton du chantier.

Un beau début d’après midi de mai, un 13 tien! pour porter bonheur, le lift à soulevé Altaïr comme un bébé délicatement, comme pour ne pas le casser, il l'a porté doucement vers son élément tout fier et pavoisé comme un jour de fête.

 

 

 

 

IL faisait le beau devant tout le monde, comme un jeune homme, c'est vrai qu'il revient de loin.

 

 

 

Pas une goutte d'eau, je l'entendait soupirer d'aise, son vieux Yanmar ronronnant comme un chat il m'avait donné du fil à retordre celui là avec sa pompe injection qui rechignait. Alors démontage quant il n'y à pas de pièces ou des prix abusifs, il faut se démerder.   

 

 

Tous les amis qui nous ont aidé ou soutenu, de gauche à droite:

 

Don Miguel Sabatter, Uvé, Toni, Tolo, les soudeurs: Saniel, et son fils Andrëi, au centre le Capitaine du port Juan CIFRE VAQUER à qui on doit beaucoup,, à l’arrière Dominique dont j'ai déjà parlé, en bas Guillermo, Fernando. Sur la photo, iI manque Nasser et Jaume.

Giacomo l'homme d' MAN ON THE RIVER http://www.manontheriver.com/(5000 Km à la rame  entre l’Angleterre et la Turquie). A droite quelques amis Anglais et Espagnols qui nous ont soutenu souvent discrètement.

Que de témoignages d’amitiés 6 nationalités différentes, Mallorquin, Espagnols, Roumains, Français, Anglais, Italien.

Un de ceux qui m'a le plus touché c'est le petit cadeau d'un plaisancier Anglais Jimmy, qui m'a offert un porte bonheur qu'il possédait depuis 25 ans; un buste de l'Amiral Nelson. Mais aussi les petits objets offert par d'autre, par tradition tortue, petit pirate.

 

 

 

 

Jolis souvenirs que cette journée là, attendue et redoutée aussi.

Un pot bien sur, et le discourt du Capitaine pour remercier tous les amis et le Real Club Nautic de Port Pollença.

 

 

 

Avec une pensée pour l'équipage de Libertalia qui était avec nous dans la Calla Figuéra;  Emmanuel Roufio et Renaud Benazeth et qui nous ont tant aidé pour sortir Altaïr des cailloux.

Manu est réalisateur de films, il à participé à des films Français célèbres.  Renaud est plongeur en eau profondes, il à depuis, acheté un voilier et vogue vers les San Blas,

pour rejoindre le Pacifique.

Manu au premier plan, et Renaud derrière. 

 

 

C'est Nasser, qui est "responsable de tout!" en tout cas de la renaissance d'Altaïr, au moment ou j'allais tout lâcher après le naufrage, m'a remonté le moral et trouvé la solution. 

Il n'y a pourtant rien gagné, il est artisan ici il s'occupe des bateaux des ses clients, on ne se connaissait même pas avant. Mais bon.. il y a au hasard des rencontres des gens comme cela.

 

Le tour des Îles



30/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres